fbpx
My Cart
0.00
Blog

Les bonnes pratiques alimentaires du sportif

Pratiquer un sport est à la fois un moyen de se détendre, d’évacuer son stress et de se maintenir en forme. Beaucoup d’avantages donc si l’hygiène de vie suit ! Il est en effet indispensable de surveiller son alimentation .. Le principe est posé mais dur dur de savoir comment s’y prendre sans passer par un nutritionniste ! Vous souhaitez conjuguer sport et alimentation équilibrée ? Suivez le guide !

Dis-moi qui tu es, je te dirai quoi manger

Selon l’âge, le sexe, le sport choisi, le niveau et les objectifs sportifs, les « règles » évoluent. Vous l’aurez compris de bons apports nutritionnels pour vous, ne seront pas forcément idéaux pour votre partenaire d’entraînement, votre voisin ou votre petite sœur.

Mais pas de panique, voilà venir quelques conseils de base, pour entamer votre rééquilibrage alimentaire en douceur et manger sainement sans faire de faux-pas.

La régularité avant tout !

L’organisme, et plus particulièrement celui d’un sportif ou d’une sportive, a besoin d’apports réguliers en nutriments. Il est donc primordial de ne pas sauter de repas ! Que votre pratique sportive soit occasionnelle ou que vous soyez un athlète, la régularité est la clé d’une bonne alimentation, c’est notre coach qui nous l’a soufflé !

Le jeûne, même intermittent, est généralement perçu comme un moyen de se débarrasser des toxines (ou d’enfiler son plus beau bikini) et peut s’avérer contre-productif selon vos objectifs et parfois même dangereux. Si vous y songez, demandez l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin avant de vous lancer.

Avant un entraînement ou une compétition, il est conseillé de manger au minimum une heure et demie à l’avance : la digestion ne fait pas bon ménage avec la performance sportive !

L’hydratation est elle aussi indispensable pour ne pas voir diminuer ses capacités physiques. 2h avant votre séance, commencez à bien vous hydrater : un grand verre d’eau, votre shot Cosmos pour un regain d’énergie et vous voilà fin prêt(e). N’oubliez pas : boire avant d’avoir soif est la meilleure façon de ne pas vous déshydrater !

Bien manger : oui mais comment ?

« Un esprit sain dans un corps sain » jusque là tout va bien, mais le choix du « carburant alimentaire » dont votre corps a besoin est cornélien !  Comment choisir avec justesse ? Gardez à l’esprit qu’une alimentation équilibrée ne veut pas dire se priver de certains aliments, mais plutôt consommer de tout en quantité raisonnable.

Certaines catégories d’aliments sont à privilégier selon votre programme de la journée. Un événement sportif aujourd’hui ? Misez sur les féculents, comme par exemple le riz, les pâtes, le boulgour ou encore le quinoa. Ils contribueront à alimenter votre corps en énergie pendant l’effort.

Les protéines quant à elles vont aider au renouvellement et à l’entretien de la fibre musculaire. La viande blanche (dite « maigre ») ou le poisson sont de bonnes options, si vous ne consommez pas de produits d’origine animale, les légumineuses (lentilles, pois, fèves, soja) ou encore les céréales sont idéaux.

Les mélanges de fruits secs sont également un excellent allié du sportif (particulièrement lorsque l’endurance est à l’ordre du jour). Les pruneaux, raisins, noix, amandes ne sont donc pas à négliger. Rapides à digérer, ils peuvent être consommés avant votre séance ou servir d’en cas sain en milieu d’après-midi.

Et bien sûr les fruits et légumes, qui sont une incontournable source de vitamines et de fibres. L’idéal étant d’en consommer à la fois crus et cuits au moins une fois par jour.

Être à l’écoute de son corps

Le plus important est d’être à l’écoute de vos corps, n’allez pas à l’encontre de vos besoins nutritionnels pour suivre la routine alimentaire d’un coach ou d’un sportif connu. Apprenez petit à petit à reconnaître vos propres besoins et vous trouverez un équilibre alimentaire qui vous correspond, et qui  respecte votre organisme. Alors à vous de jouer !

Leave your thought